Les banques et l’abus de frais bancaires

 Les banques traditionnelles adorent les frais bancaires qu’elles facturent quelques fois à outrance à leurs clients mais les beaux jours semblent être terminés pour ces compagnies financières.



L’arrivée de nouvelles startups favorisant le paiement par téléphone mobile, les banques en lignes sans agence proposant carte bancaire gratuite et service bancaire sans aucun frais, les banques traditionnelles semblent totalement dépassées et devront lutter pour conserver leurs clients !

 banques et frais bancaires

Les nouveaux entrants de la finance ne font généralement pas de cadeaux aux acteurs traditionnels du secteur et prétendent “faire de la banque autrement“, mieux et moins cher.

C’est le cas de Jay Sidhu, un banquier américain chevronné et atypique, avec 45 ans d’expérience du métier, notamment à la Sovereign Bank, qui fut rachetée par Santander. Il a cofondé avec sa fille Luvleen une banque d’un nouveau genre, entièrement mobile, sans agence et sans frais, BankMobile, qui cartonne auprès des Millenials et étudiants américains (1,8 million d’utilisateurs conquis en trois ans).

Co-auteur d’un ouvrage intitulé “Pourquoi les banques ne peuvent-elles être aussi simples que Uber ?“, il était invité ce mardi au Paris Fintech Forum qui se tient pendant deux jours au Palais Brongniart, où il a livré à quelques réflexions piquantes lors d’un entretien croisé avec Frédéric Oudéa, le patron de la Société Générale.

La fréquentation des agences des banques aux Etats-Unis baisse de 10% à 15% par an et dans cinq ans elle sera à peine 10% de ce qu’elle est aujourd’hui. Si les banques ne réduisent pas de 90% leurs coûts, elles vont se retrouver face à de sacrées inefficacités opérationnelles !

 

La banque postale bientôt disponible en ligne
BNP Paribas et la nouvelle carte bancaire intelligente

voir aussi: