En plaçant leurs économies sur le livret A, les Français perdent de l’argent

En plaçant leurs économies sur le livret A, les Français perdent de l\'argent

Le livret A ne rapporte que 0,75%, c’est-à-dire moins que l’inflation. Les Français, qui ont placé 880 millions d’euros sur ce placement réglementé en juillet, y perdent donc. C’est que les placements rémunérateurs sont rares, à moins d’accepter de prendre des risques.

Le Livret A et sa rémunération négative, une fois l’inflation déduite, ne rebutent pas les épargnants. En juillet, les Français ont placé 880 millions d’euros supplémentaires sur ce placement réglementé rémunéré à 0,75%, et près de 10 milliards d’euros depuis le début de l’année. Cette collecte, légèrement meilleure que l’année précédente, porte l’encours du livret A à 281,7 milliards d’euros à la fin du mois de juillet. À titre de comparaison, l’assurance-vie a collecté 12,2 milliards d’euros sur les six premiers mois de l’année et son encours, six fois plus élevé que celui du livret A, s’élève à 1701 milliards d’euros.

Avec une telle rémunération, de surcroît figée par le gouvernement jusqu’en 2020, les épargnants perdent de l’argent à laisser dormir leurs économies sur le livret A. Sur la même période, les prix ont progressé de 2,3% sur un an. Alors pourquoi persistent-ils à y placer leurs deniers? Tout simplement parce que les placements garantis, sans risque et liquides, c’est-à-dire desquels il est possible de retirer facilement son argent, ne sont pas légion.

Les fonds euros de l’assurance-vie, également garantis, ont rapporté 1,8% en moyenne l’année dernière. Mais ce rendement est fiscalisé, et tous les contrats ne proposent pas, loin de là, un tel rendement. Les plans d’épargne logement (PEL) ouverts depuis le 1er août 2016 ne rapportent de leur côté plus que 1% brut, soit 0,70% une fois le prélèvement forfaitaire unique déduit. C’est aujourd’hui moins que le livret A, et les retraits y sont beaucoup plus contraignants. Quant aux livrets bancaires, ils ne sont pas plus intéressants.

Investir sur les marchés

Pour obtenir une rémunération supérieure, les épargnants sont aujourd’hui contraints de prendre des risques, ce que rechignent encore à faire une majorité de Français. Dans cet environnement de taux bas, environ 40% des flux de placements végètent ainsi tout simplement sur les comptes bancaires courants, d’après la Banque de France.

Pour booster leurs revenus, une part croissante d’épargnants, souvent parmi les plus fortunés, se risquent cependant sur les marchés financiers.

Les unités de compte représentaient en juin 30% des cotisations versées sur un contrat d’assurance-vie, selon la Fédération française de l’assurance. Une évolution vue d’un bon œil par le gouvernement, qui souhaite réorienter l’épargne des Français vers le financement des entreprises. Outre l’instauration du prélèvement forfaitaire unique de 30% sur l’ensemble des revenus financiers, le prochain vote de la loi Pacte devrait donner un coup de pouce à l’épargne-retraite, souvent placée sur les marchés à un horizon long.

L’Autorité prudentielle de contrôle et de régulation (ACPR) rappelle cependant qu’investir sur des unités de comptes n’est pas sans risque et nécessite, sauf à être expert, un accompagnement.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://www.banquegratuite.com

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur. Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Save settings
Cookies settings