Chine : un forum explore de nouvelles opportunités pour la coopération sino-africaine

Chine : un forum explore de nouvelles opportunités pour la coopération sino-africaine



BEIJING, 30 juillet (Xinhua) — Un forum de deux jours a été lancé lundi par un groupe de réflexion chinois de premier plan pour explorer de nouvelles opportunités pour la coopération sino-africaine.

Ayant pour thème “La Chine et l’Afrique construisent conjointement une communauté de destin”, le forum annuel de l’Institut chinois des relations internationales contemporaines se concentre sur la communication et la coopération entre la Chine et l’Afrique dans les domaines de l’économie, de la sécurité, de la gouvernance, et du développement et de l’avenir des relations sino-africaines.

Lors de la cérémonie d’ouverture, Ji Zhiye, président de l’institut a déclaré que grâce aux nouvelles opportunités apportées par l’initiative “la Ceinture et la Route”, les relations sino-africaines étaient entrées dans une nouvelle phase et une nouvelle ère.

Il a également exprimé son espoir que ce forum servirait d’échauffement pour le prochain sommet du Forum sur la coopération sino-africaine en septembre et apporterait une contribution substantielle à l’amitié entre la Chine et l’Afrique.

Cheng Tao, ancien directeur général du Département des affaires africaines du ministère des Affaires étrangères, a déclaré que le prochain sommet serait un nouveau départ pour les relations entre la Chine et l’Afrique de la nouvelle ère, apportant de nouvelles idées et méthodes pour relier l’initiative “la Ceinture et la Route” aux plans de développement des pays africains.

D’une certaine façon, l’initiative “la Ceinture et Route” est déjà en place au Sénégal, a déclaré Oumar Demba Bâ, ministre-conseiller diplomatique du président sénégalais.

“Nous pensons que la signature des accords dans le cadre de l’initiative “la Ceinture et la Route” a renforcé ce que nous avons déjà accompli, et apportera à la coopération entre les deux pays une nouvelle dynamique et une nouvelle perspective”, a-t-il indiqué.

Ilyas Moussa Dawaleh, ministre de l’Economie et des Finances, en charge de l’Industrie de Djibouti, a salué l’aide de la Chine dans la construction d’un chemin de fer et la mise en place de projets d’eau potable dans les pays africains.

“La Chine et les pays africains se traitent chacun avec sincérité et amitié”, a déclaré M. Dawaleh, ajoutant qu’un avenir partagé les unissait.

Lors d’une table ronde, Michael Sun, conseiller et membre du Comité de la sécurité publique municipale à Johannesburg, en Afrique du Sud, a appelé à une coopération accrue entre les autorités chargées de l’application de la loi pour mieux lutter contre les crimes transfrontaliers.

Il a déclaré que les échanges de personnel en matière de sécurité étaient essentiels pour stimuler la compréhension mutuelle et améliorer le sentiment de satisfaction de la population.

“Nous devons intensifier nos recherches sur les pensées et les méthodes de développement”, a déclaré Yang Guang, directeur général de l’Institut des études de l’Asie de l’Ouest et de l’Afrique de l’Académie des sciences sociales de Chine.

Le forum de cette année a attiré plus de 40 experts et responsables de Chine et de 12 pays africains, ainsi que des représentants d’organisations internationales telles que les Nations Unies, l’Union africaine et le Comité international de la Croix-Rouge, selon l’organisateur.

Source

La partie continentale de la Chine dénonce des actions de Taiwan lors d'une réunion de l'APEC
La Malaisie considère la Chine comme ami et partenaire de valeur, selon son Premier ministre



voir aussi: