La France se met au cash-back, combien pourrez-vous retirer d’argent?

Paiements : quelle sera la future limite du cash-back ?Très populaire aux Etats-Unis depuis de nombreuses années, le cash-back permet à chacun de retirer de l’argent dans tous les magasins.
Il vous suffit de payer vos achats avec une carte bancaire et d’empocher la différence en cash. Ainsi, vous réglez un soda 2 euros, vous payez 50 euros et le commerçant vous rend 48 euros en argent liquide, cash, ce qui est bien plus pratique que les distributeurs de billets souvent aussi vides qu’introuvables…
Les commerçants pourront prochainement fournir des espèces à leurs clients, dans le cadre d’une opération de paiement. Une pratique appelée « cash-back », dont le montant par opération sera toutefois limité. Mais à quel montant ? La discussion est ouverte.
Faire 30 euros de courses dans une épicerie, payer 50 euros par carte et récupérer du commerçant 20 euros en espèces : ce type de transaction devrait prochainement se démocratiser en France. La pratique dite du « cash-back », qui existe déjà dans de nombreux pays – citons l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni, l’Espagne, etc. – va en effet prochainement être encadrée, dans le cadre de la loi de ratification, en cours d’examen par les assemblées, de la directive européenne révisée sur les services de paiement, dite DSP2.



Une évolution qui devrait encourager les commerçants à proposer ce service, théoriquement déjà autorisé en France mais jamais offert en raison de son cadre juridique incertain.

Des retraits de 80 euros en moyenne

 

 

Faut-il vendre votre or et votre argent pour acheter du Bitcoin ?
Réforme tarifaire des EHPAD et les inquiétudes du secteur public



voir aussi: