Qu’est-ce qu’un pervers narcissique SPF ?

Qu'est-ce qu'un pervers narcissique SPF ?Le pervers narcissique Sans Personnalité Fixe est comme le pou, un parasite qui se nourrit du sang de celui qu’il infeste et nous savons tous qu’il n’existe qu’une seule manière de s’en débarrasser, elle doit être rapide et énergique et peut obliger à couper ou raser les cheveux les plus beaux…



Comment devient-on SPF?

Il peut y avoir beaucoup de raisons mais l’origine du dérèglement se trouve souvent dans l’enfance et l’adolescence et elle provient des parents qui passent leur temps à dévaloriser leur enfant, à n’accorder aucune importance à ce qu’il dit ou fait, à l’humilier, souvent à le punir s’il a le malheur d’essayer d’imposer sa volonté ou ses idées, à ne jamais trouver bien ou suffisant ce qu’il fait etc.
Il peut aussi y avoir de la jalousie lorsque l’enfant risque d’être plus brillant que les parents qui y voient une raison supplémentaire de le rabaisser mais aussi quand il rappelle à l’un ou à l’autre ce qu’il était lui-même….
“tu n’y arriveras jamais, tu es incapable de faire ceci, tais toi, ton avis n’est pas intéressant, tu ne comprends rien”….

L’enfant ne peut donc pas construire sa véritable personnalité puisque chaque tentative pour s’imposer ou exister en tant qu’individu devient un sujet de moquerie, il se met donc à observer ce qui pourrait lui permettre d’être accepté et parvient assez rapidement à devenir un parfait imitateur de ce qui fonctionne chez les autres.

Bien entendu il y a peu ou pas du tout d’amour ou d’affection dans ce genre d’éducation, il n’y a pas forcément de la haine mais il y a souvent beaucoup d’indifférence.

L’enfant parvient généralement à déclencher un peu de “sentiment”, ou tout au moins une réaction qui ne soit pas totalement négative de la part de ses parents dans des cas précis par exemple, lorsqu’il est malade puisqu’alors il ne montre plus aucun signe d’indépendance. Adulte, il conservera l’habitude d’être opportunément souffrant lorsqu’il s’agit d’attendrir sa victime puisque cela provoque une réaction d’attendrissement ou de compassion.

 

Les chakras du SPF

Tout cela provoque des dégâts. Les principaux chakras touchés sont le 3e, le chakra du plexus solaire et le 4e, le chakra du cœur qui influencent la vie de 14 à 28 ans.
Ces chakras sont liés respectivement à l’intelligence intrapersonnelle (3e chakra) et à l’intelligence interpersonnelle (4e chakra).

Or, que constate t’on chez le SPF? Un niveau extrêmement bas de développement d’intelligence intrapersonnelle et un niveau anormalement élevé d’intelligence interpersonnelle.

L’intelligence intrapersonnelle est celle de l’ego, de la réflexion, de l’introspection, de la capacité à s’analyser et à se comprendre mais dans le cas du SPF il n’a rien à comprendre puisqu’il n’a pas de personnalité il est donc incapable de réfléchir sur ce qu’il est puisqu’il n’est rien….
Ceux qui possèdent un bon niveau de cette intelligence gèrent très bien la solitude alors que pour le SPF être seul n’est pas supportable car il n’y a pas pire que de devoir se retrouver face à face avec lui-même donc avec du vide…

Ceux qui gèrent bien leur intelligence intrapersonnelle aiment la solitude mais ne sont pas associaux, ils apprécient aussi les contacts avec les autres avec lesquels ils ont généralement de bons rapports. Il faut seulement ne pas leur imposer les autres trop longtemps.

Le vampire est certes une légende mais un très bon exemple de ce qu’est le SPF:
-un parasite qui a besoin du sang des autres pour assurer sa survie;
-lorsqu’il se regarde dans un miroir, il n’y voit rien;
-le vampire boit le sang qui lui est nécessaire sans éprouver d’amour, de haine ou de compassion pour sa victime, il le fait parce que c’est comme ça qu’il fonctionne, parce qu’il n’a pas d’autres possibilités pour exister;
– le vampire n’éprouve aucun amour particulier pour ce qu’il est ou pour son image personnelle….

Le SPF ne se nourrit pas de sang mais absorbe les qualités qui lui font envie chez l’autre, pour cette raison je qualifie le SPF de vampire psychique.

Le 3e chakra est celui de la construction de la personnalité, le SPF n’en n’a quasiment aucune puisque ses parents ont fait ce qu’il fallait pour ça donc ce 3e chakra se met à fonctionner en excès ce qui provoque, entre autre, une inaptitude totale à accepter ses responsabilités, à reconnaître ses erreurs, le besoin de rendre les autres responsables de tous ses malheurs etc.

L’intelligence interpersonnelle est celle qui permet de comprendre et répondre aux besoins et motivations des autres.
Le SPF a été élevé à ne faire que ça : observer les autres, comprendre comment ils fonctionnent, comment ils réagissent, comment et avec quoi ils deviennent populaires etc. Il a développé un niveau trop élevé de cette intelligence car pour parasiter il a besoin de parfaitement savoir comment l’autre fonctionne.
Un SPF sait exactement appuyer sur les points qui peuvent faire mal ou faire du bien jusqu’à ce que sa victime ne lui fournisse plus ce dont il a besoin pour remplir l’enveloppe vide qui lui sert de personnalité.
Il va ainsi s’approprier tout ce dont il a envie : compétences, joie de vivre, certains traits de caractère qui lui plaisent chez l’autre mais sans besoin de destruction.

S’il admire quelqu’un il peut aussi le copier complètement et même finir par s’identifier et en devenir une copie quasiment conforme : mêmes gestes, mêmes goûts, même manière de s’habiller et de se comporter etc. mais comme il ne peut imiter que ce qui est extérieur, ça l’oblige à faire preuve d’imagination pour s’inventer des relations, des exploits ou des réussites basées sur celles de l’original dont il n’hésite pas une seconde à s’approprier les réussites, mots, blagues etc.

Le SPF est donc souvent un menteur pathologique complètement mythomane mais suffisamment persuasif pour convaincre un certain temps.

Quand le masque tombe, il n’a pas d’autre choix que d’aller recommencer son numéro ailleurs et, dans ce cas peut physiquement briser ce qu’il laisse derrière lui : mobilier, affaires personnelles etc. Il le fait car il est vexé d’avoir été découvert et parce qu’il n’est pas question de laisser qui que ce soit en profiter alors que lui ne le pourra plus.

Il faut bien comprendre que le SPF n’est pas volontairement un destructeur, la destruction de l’autre n’est pas son but. Ce sont les résultats de ses actions qui détruisent, lui n’a aucune intention particulière envers l’autre qui lui est d’ailleurs totalement indifférent.

Il a uniquement besoin de prendre ce qu’il lui faut et quand il a terminé il trouve quelqu’un d’autre car il a constamment besoin de quelque chose. Un SPF peut passer d’un style à un autre complètement différent en très peu de temps.

C’est un peu comme si vous aviez faim et qu’on vous donne la possibilité de vous servir dans une grande surface, de prendre tout ce qui vous fait plaisir sans payer… vous n’allez éprouver aucun sentiment particulier pour le magasin et quand vous aurez pris ce qu’il vous faut ou si le magasin d’à côté propose quelque chose qui vous semble plus appétissant, vous allez changer d’endroit et continuer de remplir votre cabas…

Celui qui souffrira de vos actes est le propriétaire du magasin mais vous n’aurez pas fait ça pour lui nuire, vous l’aurez fait pour vous. Le propriétaire n’est ni votre problème ni votre motivation et ce qu’il pense ne vous intéresse pas.

Le SPF fait la même chose. Ce n’est pas une personne violente physiquement, c’est même souvent le contraire et il peut faire preuve d’une grande douceur. D’ailleurs il n’a pas besoin d’être violent puisque la victime est consentante et ne demande qu’à se rendre utile….

La violence déclencherait la peur or, c’est ce qu’il essaye de fuir car la peur est un sentiment qu’il n’a que trop connu dans son enfance : peur des réactions, peur d’être lui-même etc. Lui, a besoin de se sentir rassuré, de savoir qu’il plaît.

Provoquer la peur reviendrait à voir en face de lui une chose qu’il ne peut pas affronter…

Il peut devenir très jaloux quand il n’obtient pas ce qui lui fait envie ou quand quelqu’un possède un talent ou quoi que ce soit qu’il n’a pas mais qu’il aimerait avoir ce qui le pousse à faire de violentes critiques ou des remarques désagréables car c’est sa façon d’exprimer son dépit et cela s’applique à tout le monde : partenaire, enfants, famille, relations ou de parfaits inconnus.

J’entends souvent dire qu’ils ont deux comportements, un pour le privé et l’autre pour le public, pour moi le SPF a un comportement unique en toutes circonstances.

Il ne peut séduire que ceux qui se laissent séduire et, si vous l’observez attentivement lorsqu’il est en société vous remarquerez que ceux qui ne tombent pas dans le panneau ne restent pas pour le regarder vivre ou l’écouter.

Son cercle se réduit uniquement à ceux qui le trouvent crédible ou convaincant, il se forme ainsi une réserve de victimes consentantes prêtes à servir pour quand il aura besoin de nouveauté…

Le 4e chakra, celui du cœur, fonctionne en deficit, ce chakra est celui qui contrôle nos rapports et nos relations affectives avec les autres ainsi que nos capacités à donner et à recevoir mais le SPF a été élevé sans amour ou affection et il n’a pas appris à donner puisque son entourage n’attendait rien de lui…

Au contraire, il a compris qu’il fallait prendre et ne rien donner en retour puisque lorsqu’il était enfant ses tentatives de don d’amour ou d’affection envers ses parents n’ont débouché que sur des humiliations.

Lorsque ce 4e chakra fonctionne en deficit il provoque de grandes difficultés à accorder sa confiance à quelqu’un ainsi que l’incapacité d’aimer ou d’éprouver de l’affection car la personne est constamment sur sa défensive persuadée que ceux qui sont en face vont lui faire du mal.
Le 4e chakra contrôle les chakras des mains qui eux, agissent sur nos capacités à donner et recevoir sans rien attendre en retour, si le 4e chakra fonctionne mal, ces chakras fonctionnent mal aussi.

Donc le SPF ne sait que prendre et attendre quelque chose en retour car il estime que sa présence est un cadeau pour lequel l’autre doit lui être constamment reconnaissant.

Il ne faut pas mélanger SPF avec une personne sadique, physiquement violente ou brutale qui prend du plaisir à humilier l’autre. C’est un autre trouble de la personnalité. Le SPF ne prend aucun plaisir dans ce qu’il fait, son seul plaisir est le résultat qu’il en obtient puisque ça lui donne, temporairement, le sentiment d’être quelqu’un.

Le SPF est aussi bien un homme qu’une femme, la ou les victimes sont tous les autres sans distinction d’âge ou de sexe, vous pouvez en subir dans votre vie professionnelle ou personnelle, ils n’ont rien contre ou pour vous, vous ne représentez rien pour eux.

Il y a des signes pour les reconnaitre : ils font preuve d’une extrême rapidité à manifester de l’intérêt pour vous, pour ce que vous faites ou ce que vous représentez ainsi que par leur insistance à vouloir se rapprocher de vous et à vouloir s’inscruster dans votre vie…

Ils sont sympathiques, peuvent avoir de l’humour mais quand vous commencez à vous interroger sur leur comportement et à avoir des doutes, au lieu d’ouvrir grand les yeux, vous les fermez et commencez à vous mentir à vous-même en leur trouvant des excuses pour vous convaincre d’accepter l’inacceptable…. alors, il est trop tard il ne vous reste plus qu’à affronter le long tunnel sombre dans lequel ils vont vous entraîner.

Et je vous signale que, contrairement au vampire, l’ail et le crucifix n’ont aucun effet sur eux quant au pieu enfoncé dans le cœur…. c’est peine perdue puisqu’ils n’en n’ont pas !

 Source : SPF le trouble de la personnalité narcissique – Amazon

 

Qui a inventé la semaine de 7 jours ?