Fabian Tharin, un chanteur libre qui s’élève en Fosbury

Fabian Tharin, un chanteur libre qui s’élève en Fosbury



Fabian Tharin est un chanteur qui vaut le détour. C’est bien simple, il ne ressemble à personne. Son nouveau maxi s’appelle Fosbury et s’avère aussi étonnant que contagieux.

Fabian Tharin sort le EP Fosbury, quatre titres de chansons portés par une démarche artistique alternative.

« J’aurais adoré être Sid Vicious, mais j’ai des cloques dans les Doc Martens. » Fabian Tharin est un punk de salon. Rigoureux comme un expert comptable, pour faire faux, exactement, le bobo suisse s’est attaché à déconstruire une à une toutes les fondations de la chanson telle qu’on la pratique pour la réinventer à sa manière personnelle. A chaque fois, ses mots font mouche. Il parle de ces petits moments du quotidien qui bruissent de splendeurs et qu’il met finalement en textes et en musique avec une ironie absolue. Avec son nouveau maxi Fosbury, il bricole en virtuose des chansons tissées de trop grandes questions avec quelques restes de vieux espoirs et raclures de belles illusions. Un tendre provocateur qui ne s’engagera jamais pour rien mais qui s’engagerait immédiatement pour un rien. A commencer par le premier titre qui ouvre le disque, et qui s’appelle N’y pense plus.

Voici la vidéo de Fabian Tharin pour N’y Pense Plus :

Pour promouvoir son EP Fosbury, Fabian Tharin sort simultanément quatre (4 !) vidéos. Epurées et radicales, ces images ont été tournées dans quatre décors selon les mêmes modalités. Le format, le choix du plan séquence, le cadrage fonctionnent comme un panneau sur le portail d’une propriété. « Ici, vous entrez dans un univers singulier ». On vous laisse découvrir N’y Pense Plus, et les autres sur Youtube.

Fabian Tharin : Nouvel Ep Fosbury, disponible chez Musique Sauvage / [PIAS]

Source: cliquez ici pour lire l’article

Thomas Bramerie, le contrebassiste de jazz, se libère en solo avec Side Stories
Des points d'accueil numériques pour vous aider dans vos démarches en ligne

voir aussi: