Module npm : une porte dérobée et des questions en embuscade

La plateforme npm a publié un communiqué revenant sur l’incident repéré deux jours plus tôt. Le module event-stream, un module JavaScript open source très populaire, avait en effet été modifié au début du mois de septembre pour inclure flatmap-stream, une dépendance du module. Cette dépendance a été ajoutée par un nouveau mainteneur du projet au début du mois de septembre, mais celle-ci contenait du code malveillant. « Le module event-stream est très populaire, mais le code malveillant visait les développeurs d’une entreprise bien spécifique. Le malware en question n’avait aucun effet dans un autre environnement que celui visé », confirment les administrateurs de la plateforme npm dans un post de blog consacré à l’incident.

 

Les développeurs qui ont découvert le code malveillant se sont en effet dans un premier temps demandé quel était son rôle : le code en question avait été largement modifié afin que son action réelle ne soit pas évidente au premier coup d’œil. Mais comme le confirment les administrateurs de npm, celui-ci était destiné à s’attaquer aux développeurs de l’application Copay, un porte-monnaie de cryptomonnaies. « Lorsqu’un développeur de chez Copay lance un de ses scripts visant à sortir une nouvelle build de l’application, le code final inclut le code malveillant », explique le post de blog de npm. Le code en question analysait ensuite les données du porte-monnaie lancé par l’utilisateur : si celui-ci contenait plus de 100 bitcoins ou 1000 bitcoins cash, les clefs privées et données du compte étaient transférées vers un serveur contrôlé par l’attaquant.

Copay a confirmé que plusieurs versions de son application, aujourd’hui retirées, ont été publiées sur son site avec le code malveillant inclus. Les versions concernées sont celles comprises entre la version 5.0.2 et la version 5.1.0. Des versions mises à jour et dépourvues de code malveillant ont été mises en ligne depuis la découverte du module.

I can haz admin rights ?

L’histoire souligne le rôle essentiel des mainteneurs dans la sécurité des écosystème open source. En effet, Dominic Tarr, le développeur à l’origine du module, a donné son explication sur les événements ayant conduit à cette infection dans un texte publié sur Github : il explique qu’il a été contacté par un autre développeur qui souhaitait l’aider à maintenir le projet. « Depuis les débuts de node/npm, partager les droits d’accès avec d’autres a toujours été une pratique commune » explique le développeur, qui rappelle que l’open source s’est toujours appuyé sur ce principe. Il explique qu’il ne s’attendait pas à ce que ce projet ait un tel succès et qu’il avait d’autres projets à maintenir et développer dans le même temps.

« Nous entrons dans une période étrange où nous utilisons toute une série de dépendances qui sont « maintenues » par des gens que cela n’intéresse plus, qui sont surchargés de travail ou qui ne les utilisent même plus » poursuit Dominic Tarr. Avec l’apparition des cryptomonnaies, qui permettent aux cybercriminels de facilement engranger le bénéfice de ces piratages, la question se pose avec d’autant plus d’urgence. Selon lui, la communauté doit réfléchir à des solutions pour repondre à ce type de cas de figure : payer les mainteneurs pour leur travail ou forcer les entreprises et développeurs qui utilisent une dépendance à participer à la maintenance de celui-ci.

La question de la dependance à l’egard des mainteneurs de projets open source s’était déjà posée à l’époque de l’incident leftpad, un autre module largement utilisé par la communauté opensource et distribué via le gestionnaire de paquet npm. Suite à des dissensions avec les administrateurs de npm, le créateur de ce module l’avait purement et simplement retiré de la plateforme et avait rendu inutilisable l’ensemble des projets qui utilisaient ce module. Ce nouvel incident montre que les cybercriminels n’hésitent pas à exploiter ces faiblesses pour parvenir à leurs fins.

Source

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://www.banquegratuite.com

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur. Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Save settings
Cookies settings