Pourquoi le PC-as-a-Service est la prochaine grande rupture

 

Comme je l’ai noté quelques semaines auparavant :

  • 2 milliards de terminaux Android sont actifs dans le monde
  • Apple revendique 1 milliard de terminaux iOS en service
  • 1,4 milliard de PC sont en service (dont environ 100 millions de systèmes macOS)

Sont donc utilisés dans le monde environ 4,4 milliards de terminaux équipés de processeurs et de systèmes d’exploitation, et moins d’un tiers d’entre eux sont des PC traditionnels.

Et à l’exception de quelques hausses sporadiques, les ventes de PC – y compris les ordinateurs portables – continuent de baisser. Malgré les détracteurs, le monde a découvert qu’il est possible de réellement travailler sur un téléphone ou une tablette, et que les terminaux peuvent être bon marché. Le reste du monde aime les configurations très entrée de gamme.

Le casse-tête du vendeur

Quelques années auparavant, renouveler son PC était une tâche tout à fait banale. Les processeurs et le stockage ont progressé; les capacités mémoire n’ont cessé de croître, les systèmes d’exploitation aussi, comme d’ailleurs les écrans, et tout cela à un prix inférieur. Mais cela a pris fin environ cinq ans plus tôt, ce qui explique en partie le ralentissement des ventes de PC. Pourquoi acheter une nouvelle machine qui n’est guère meilleure que celle que vous possédez déjà ?

Mais cette dynamique fonctionne encore aujourd’hui sur les marchés des smartphones et des tablettes. Ces terminaux ont en outre l’avantage supplémentaire de disposer d’un ensemble de fonctionnalités beaucoup plus large à promouvoir auprès des consommateurs : meilleurs appareils photo, autonomie plus longue, processeurs plus rapides et plus flexibles, nombreuses nouvelles applications, meilleurs affichages, débits supérieurs.

Toutes ces évolutions sont autant de raisons pour les acheteurs de remplacer leur terminal. Les constructeurs, pour soutenir les ventes, sont incités à continuer d’investir dans l’amélioration technologique des smartphones et des tablettes. Compte tenu de la stagnation de la technologie PC, comment les fournisseurs vont-ils persuader les utilisateurs de renouveler leurs équipements ?

Cinq manières d’y parvenir s’offrent à eux :

  • Simplifier le renouvellement, comme pour les smartphones avec des programmes de remplacement annuel.
  • Rendre les nouveaux systèmes à la mode, avec plus de couleurs, de matériaux et de facteurs de forme.
  • Ajouter de nouvelles fonctionnalités, telles que la connectivité cellulaire.
  • Utiliser les systèmes retournés par les clients pour pénétrer les marchés sensibles aux prix, transformant les utilisateurs de smartphones en utilisateurs de PC.
  • Enfin, l’offre de PC as a service, y compris le support technique, qui sera particulièrement attractif pour les utilisateurs professionnels.

Rendre le renouvellement simple sera le volet le plus complexe pour les fournisseurs Wintel. Il est facile de passer à un nouvel iPhone, de transférer des données et des applications locales et d’accéder à toutes vos données iCloud une fois que vous êtes connecté.

Il en va tout autrement dans l’univers PC, qui continue de s’appuyer sur les nouvelles versions de Windows pour tirer les renouvellements. Vous avez sans doute entendu dire que de nombreux utilisateurs ne veulent pas installer de mises à jour de l’OS, pour leurs effets sur l’expérience utilisateur. Cela doit cesser.

Le PCaaaS implique des changements d’attitude importants de la part des fournisseurs et, dans une moindre mesure, des utilisateurs. Beaucoup d’utilisateurs ont adopté les mises à jour annuelles de téléphone, et tant que les innovations sont au rendez-vous, ils seront heureux de conserver cette habitude.

Bien entendu, ce sera plus compliqué pour les utilisateurs professionnels, demandeurs d’une plus grande personnalisation.

Mais les vendeurs ne peuvent refuser de voir que la plupart des individus utilisent des tablettes et des téléphones pour un travail bien réel. Ils doivent rendre l’expérience de mise à niveau du PC compétitive par rapport aux smartphones – ce que PCaaS les aidera à accomplir.

Article « Why PC-as-a-Service is the next big thing » traduit et adapté par ZDNet.fr

Source

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://www.banquegratuite.com

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur. Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Save settings
Cookies settings