Quels PC Windows seront infectés par des malwares ? Microsoft sollicite l’IA

 

Microsoft a lancé un nouveau défi de 25.000 $ dans le domaine des malwares pour les data scientists sur le site de crowdsourcing Kaggle, propriété de Google, afin de développer un algorithme permettant de prédire quels types de PC Windows sont les plus susceptibles d’être bientôt infectés par un malware.

Le concours est organisé par l’équipe de recherche Windows Defender Advanced Threat Protection (ATP) de Microsoft, avec l’aide de partenaires universitaires comme la Northeastern University et le Georgia Institute of Technology.

Prédire la probabilité qu’une machine Windows soit infectée

Les chercheurs devront mettre au point un modèle beaucoup plus sophistiqué que la simple prédiction de la probabilité d’une infection imminente pour une machine Windows XP par rapport à Windows 10.

« L’objectif de ce concours est de prédire la probabilité qu’une machine Windows soit infectée par différentes familles de logiciels malveillants, en fonction des différentes propriétés de cette machine » explique Microsoft sur sa page Kaggle.

« Les machines n’ont pas toutes la même probabilité d’être infectées par des logiciels malveillants ; les participants aideront à construire des modèles pour identifier les terminaux ayant un risque plus élevé d’attraper des logiciels malveillants afin que des mesures préventives puissent être prises » précisent Chase Thomas et Robert McCann, membres de l’équipe Windows Defender Research.

Microsoft fournit aux chercheurs 9,4 Go de données anonymes du monde réel extraites de 16,8 millions de terminaux pour leur permettre de construire des modèles de prévision, qui seront jugés sur leur capacité à générer des prédictions correctes. Les données proviennent d’instances du produit antivirus de Microsoft, Windows Defender.

Comme le note Microsoft, la détection des logiciels malveillants est complexifiée « par l’introduction de nouvelles machines, de machines qui passent du online au offline, de machines qui reçoivent des correctifs, de machines qui reçoivent de nouveaux systèmes d’exploitation » et autres facteurs.

Déjà de l’IA dans Windows Defender

Les données comprennent également des détails sur la localisation de la machine, le type d’antivirus installé et actif, le navigateur par défaut, le CPU, le numéro de version du système d’exploitation, si celui-ci est verrouillé en mode S, et bien plus.

Le concours, lancé jeudi 13 décembre, a déjà attiré 80 équipes. Elles auront trois mois pour développer et soumettre un modèle de prédiction précis.

Microsoft indique que les résultats l’aideront à identifier de nouvelles opportunités pour améliorer les « défenses en couches » utilisées dans les modèles de machine learning de Windows Defender, qui ont contribué à fournir une protection contre le ransomware BadRabbit en moins de 14 minutes en octobre dernier.

Une réactivité accrue atteinte bien sûr après la diffusion de WannaCry sur 300.000 PC Windows en mai, et l’attaque de NotPetya contre les entreprises, dont le préjudice est estimé à environ un milliard de dollars.

Microsoft avait déjà organisé un concours autour des logiciels malveillants sur Kaggle en 2015, mettant les chercheurs au défi de trouver un modèle de classification des logiciels malveillants polymorphes.

Article « Microsoft wants AI to predict if your Windows PCs will get malware » traduit et adapté par ZDNet.fr

Source

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://www.banquegratuite.com

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur. Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Save settings
Cookies settings