Un internaute pirate 50 000 imprimantes et demande aux victimes de s’abonner à PewDiePie

Un utilisateur de Twitter, utilisant le pseudonyme @TheHackerGiraffe, a piraté plus de 50 000 imprimantes pour imprimer des tracts invitant les gens à s’abonner à la chaîne YouTube de PewDiePie.

 

Les messages ont été envoyés le 29 novembre et ont suscité un certain émoi chez les utilisateurs qui les ont reçus. Les messages ont été retrouvés dans de nombreux endroits, des imprimantes multifonctions haut de gamme des grandes entreprises aux petits terminaux de paiement imprimant les tickets de caisse dans les stations d’essence et les restaurants.

Les seules conditions étaient que l’imprimante soit connectée à Internet, qu’elle utilise un ancien micrologiciel et que ses ports «printing» soient exposés en ligne.

Le message reçu par les imprimeurs était simple. Il exhortait les gens à s’abonner à la chaîne YouTube de PewDiePie afin de permettre à ce célèbre youtuber suédois de conserver la couronne du plus grand nombre d’abonnés à une chaîne YouTube.

Si cela sonne … étrange … c’est parce qu’au cours du dernier mois, un label indien appelé T-Series a rattrapé et surpassé PewDiePie. Celui-ci était jusqu’alors considéré comme intouchable en termes de followers sur YouTube.

La star suédoise de Youtube a effectué un retour en force après que ses fans se soient regroupés dans diverses campagnes sur les réseaux sociaux, mais T-Series rattrape à nouveau PewDiePie.
Le piratage de l’imprimante n’est que le dernier effort de PewDiePie et de ses fans pour attirer de nouveaux adeptes. Ces efforts incluent également la publication par PewDiePie d’une vidéo de rap NSFW (Not Safe For Work, ndlr)

À l’heure actuelle, le nombre d’abonnés s’élève à 72,6 millions pour PewDiePie et à 72,5 millions pour T-Series.

Concernant l’aspect technique du hack, cela n’a rien de complexe et ce n’est pas non plus très original. Ce type de piratage est l’un des plus élémentaires que l’on puisse faire et il a déjà été utilisé à plusieurs reprises. Le premier était un pirate informatique renommé, Weev, qui a fait cracher des messages antisémites à des milliers d’imprimantes connectées à Internet en mars 2016. Puis en février 2017, un autre pirate informatique a imprimé des dessins stupides sur plus de 150 000 imprimantes.

L’attaque utilise des scripts automatisés pour envoyer des messages d’impression aux imprimantes disposant de ports IPP (Internet Printing Protocol), de ports LPD (Line Printer Daemon) et du port 9100 laissé ouvert sur Internet.

Dans un sujet sur Reddit, après que The Verge ait couvert pour la première fois ses « hacks », @TheHackerGiraffe a déclaré qu’il n’avait piraté que 50 000 imprimantes, mais qu’il aurait facilement pu faire passer son message à plus de 800 000 machines actuellement exposées en ligne.

Le pirate informatique a expliqué avoir utilisé un outil appelé Printer Exploitation Toolkit (PRET), publié en janvier 2017, lorsque ses auteurs l’ont publié avec un document de recherche détaillant six vulnérabilités de plus de 20 imprimantes réseau. L’outil était à l’origine destiné à être utilisé comme un utilitaire de test pour les imprimantes vulnérables.

Cet article est une traduction de « Twitter user hacks 50,000 printers to tell people to subscribe to PewDiePie » initialement publié sur ZDNet.com

Source

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://www.banquegratuite.com

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur. Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Save settings
Cookies settings