Chiffres clés : le marché des PC

Ventes de PC dans le monde et EMEA

Le PC, une affaire de pros – 2017 avait été la 6e année consécutive de recul des livraisons mondiales de PC. 2018 fut elle la 7e année. Certes, la chute a fléchi par rapport aux années précédentes, mais sans prendre fin. Et 2018 démarrait sur une tendance comparable : une baisse moindre, mais une baisse toujours.

Le 1er trimestre 2018 était ainsi le 14e trimestre consécutif de recul des livraisons mondiales de PC, selon Gartner (-1,4%) à 61,7 millions d’unités. La faute notamment au marché chinois (-5,7%). La reprise n’est cependant pas non plus d’actualité dans d’autres régions du monde.

En effet, les livraisons ont cédé 2,9% aux Etats-Unis et 3,9% pour l’ensemble de la zone Asie/Pacifique. Une bouffée d’oxygène est en revanche venue d’Europe avec 1,7% de croissance dans les pays de la région EMEA. Les dépenses des entreprises, comme souvent, contribuent à la hausse. Ces dernières reprennent les migrations vers Windows 10, suspendues en 2017.

Malgré la tendance de ces dernières années, Gartner ne prévoit pas la disparition des ordinateurs des foyers. Gartner estimait fin 2017 que si le marché continue de rétrécir, les acheteurs mettront à l’avenir l’accent sur la qualité et les fonctionnalités et plus le prix le moins cher.

Gartner observe au 1er trimestre 2018 la poursuite de l’augmentation du
prix de vente moyen (ASP) du PC. Celle-ci s’explique toutefois en
partie par la répercussion sur l’étiquette de la hausse du coût des
composants. La pénurie persistante de certains composants entraîne une
augmentation pour les constructeurs de PC du coût de production,
répercutée sur le prix de vente. Et C’est particulièrement vrai pour la
DRAM.

« Compte tenu de la décélération du marché des smartphones et de
l’incertitude quant à la demande de remplacement de PC, les fournisseurs
de composants restent prudents en ce qui concerne l’extension de leurs
capacités de production. »

« Avec moins d’acheteurs de nouvelles machines, les
fabricants doivent dégager la marge bénéficiaire la plus élevée sur
chaque vente et, pour ce faire, ils augmentent les arguments de vente et
se concentrent sur l’expérience client ou la perception de la valeur »
commentent les analystes.

 

En intégrant les ultramobiles, les livraisons mondiales de PC pourraient parvenir à freiner leur baisse en 2017. Gartner estimait à 50 millions le nombre d’unités livrées en 2016. Ce pourrait être 59 millions l’année dernière. Le cabinet n’a pas encore fourni ces données. En attendant, le marché mondial a cumulé une année supplémentaire de recul à 262,5 millions de PC.

Un coup dur pour les constructeurs ? Cela dépend lesquels. La taille du marché rétrécit, mais cela profite aussi aux quatre principaux industriels du secteur. Ceux-ci consolident leurs positions. En 2011, avant la crise du PC, ces quatre fabricants détenaient 45% du marché. En 2017, c’était 64%. Et ce chiffre pourrait bien encore progresser.

« Les principaux fournisseurs ont profité de leurs opérations en volume pour réduire les coûts de production, poussant les petits et moyens fournisseurs à sortir du marché » expliquait fin 2017 l’analyste de Gartner l’analyste Kitagawa.

En 2018, dans ce contexte mondial, les trois grands constructeurs consolident encore un peu plus leur domination sur le marché. HP, Lenovo et Dell représentaient ainsi 56,9% des PC livrés dans le monde au 1er trimestre 2018, contre 54,5% un an plus tôt.

L’entreprise comme foyer de résistance – Comme prévu, 2017 a été la 6e année consécutive de baisse des livraisons mondiales de PC. Après quatre premiers trimestres dans le rouge (-2,4%, -4,3%, -3,6% et -2%), cette hypothèse semblait inévitable. Les consommateurs sont de moins en moins enclins à s’équiper. Et l’augmentation du prix des ordinateurs n’a pas été de nature à les faire changer d’avis.

Gartner explique cette inflation par des pénuries de composants, dont la mémoire DRAM. Les vendeurs, dont un contexte de recul des ventes, choisissent généralement de répercuter la hausse du prix des composants. Pour les fabricants positionnés fortement ou exclusivement sur le segment des particuliers, les prochains trimestres s’annoncent tendus. D’autant que Gartner estime que la pénurie de DRAM se maintiendra jusqu’à fin 2018 – avec une répercussion sur les prix des PC différée.

Les industriels bien ou mieux implantés sur le segment entreprise, comme HP, Lenovo et Dell, résistent. Le PC reste un terminal de référence auprès de cette clientèle et les renouvellements de parc, favorisés par les migrations sous Windows 10, tirent la demande de PC d’entreprise.

HP profite pleinement de ce contexte grâce à une présence forte sur ce segment. Au 4e trimestre 2017, il est même parvenu à dégager une fois encore une forte croissance (+6,6%). Mieux, l’Américain a enchaîné 6 trimestres de croissance. Il peut ainsi conserver sa première place des constructeurs, convoitée par Lenovo. Mais le Chinois a vu ses livraisons baisser pendant 9 des 11 derniers trimestres. Il limite cependant la casse en ne cédant que 0,7% lors du dernier trimestre et 2,2% sur l’ensemble de l’année 2017.

C’est toujours compliqué pour l’Europe – Le 3e trimestre de 2016 a été marqué par un recul de 3,3% dans la zone EMEA à 19,2 millions de PC écoulés. Selon Gartner, ce déclin est lié à la faible demande hors de l’Europe de l’Ouest. Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, par exemple, les livraisons baissent pour le 7e trimestre consécutif. 

Le 4e trimestre de 2016 n’a pas été plus porteur à -3,4% (-5,9% en 2016) Tout n’est pas négatif cependant. Au Royaume-Uni, malgré les variations de change, le Brexit n’a pour le moment pas eu d’impact majeur sur les livraisons de PC dans le pays. La tendance pourrait évoluer en 2017, Gartner tablant sur une hausse des prix de l’ordre de 10% en raison de la dévaluation de la monnaie britannique.

En France, le cabinet observe un effet positif sur les achats des promotions de Noël, en particulier en faveur des PC de jeu, des portables et des ultramobiles. En Allemagne, ce sont les grandes entreprises qui s’équipent en terminaux Windows 10 pour renouveler leurs PC installés 5 à 6 ans plus tôt. Quant aux particuliers, ils ont privilégié lors des fêtes de fin d’année les configurations haut de gamme (PC de gaming et portable grand écran), au détriment des tablettes Android.

Malgré ces éléments positifs, la croissance ne sera pas au rendez-vous dans la zone EMEA en 2017. Gartner prévoit une baisse de 4% cette année, malgré l’acquisition de PC Windows 10 par les entreprises.

« Il est également évident que les utilisateurs sont à la recherche d’une nouvelle expérience informatique en utilisant la réalité virtuelle et ont un intérêt croissant pour les PC de jeu, dans lequel les vendeurs de PC investissent de plus en plus » analyse Isabelle Durand. 

Chiffres sources Gartner : Ventes de PC monde 1er trimestres 2011-2012 / Ventes de PC monde 2e trimestres 2011-2012 / Ventes de PC monde 3e trimestres 2011-2012 / Ventes de PC monde 4e trimestres 2011-2012 / Ventes de PC monde/EMEA Q1 2013 / Ventes de PC monde/EMEA Q2 2013 / Ventes de PC monde/EMEA Q3 2013 / Ventes de PC monde/EMEA Q4 2013 / Ventes de PC monde/EMEA Q1 2014 / Ventes de PC monde/EMEA Q2 2014 / Ventes de PC monde/EMEA Q3 2014 / Ventes de PC monde/EMEA Q4 2014 / Ventes de PC monde Q1 2015 / Ventes de PC monde Q2 2015 / Ventes de PC monde Q3 2015 / Ventes de PC monde Q4 2015 / Ventes PC monde Q1 2016 / Ventes PC monde Q2 2016 / Ventes de PC monde Q3 2016 / Ventes de PC monde Q4 2016 / Ventes de PC monde Q1 2017 / Ventes de PC monde Q2 2017 / Ventes de PC monde Q3 2017 / Ventes de PC monde Q4 2017 / Ventes de PC monde Q1 2018.

Source

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://www.banquegratuite.com

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur. Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Save settings
Cookies settings