Eclipses de Lune, éclipses de Soleil : quelle est la différence ?

Une éclipse complète de la Lune sera observable, notamment en France, dans la nuit de dimanche à lundi. La dernière avant 2022.

Par Mathilde Damgé, Maxime Vaudano, Jérémie Baruch, Gary Dagorn et Agathe Dahyot Publié aujourd’hui à 06h38, mis à jour à 13h39

Temps de Lecture 4 min.

Eclipses solaires et lunaires : comment ça marche ?
Eclipses solaires et lunaires : comment ça marche ? AGATHE DAHYO / LE MONDE

Les éclipses, tout le monde ou presque pourrait vous l’expliquer, se produisent lorsque la Lune, la Terre et le Soleil s’alignent et que notre planète et sa compagne projettent leurs ombres l’une sur l’autre :

  • dans un cas, la Lune vient masquer le soleil, et l’éclipse est solaire ;

  • dans l’autre, c’est la Lune qui passe dans l’ombre de la Terre et alors l’éclipse est… lunaire.

AGATHE DAHYOT / LE MONDE
La différence entre une éclipse solaire et une éclipse lunaire.
La différence entre une éclipse solaire et une éclipse lunaire. AGATHE DAHYOT /LE MONDE

Les éclipses solaires

Trois types d’éclipses solaires peuvent être observées :

Elles se produisent lorsque l’intégralité du disque solaire est masqué par la Lune. Celle-ci est à l’exacte bonne distance pour apparaître de la même taille que le Soleil : elle est alors 400 fois plus proche de la Terre que le Soleil, mais également 400 fois plus petite. Le moment où la Lune masque parfaitement le Soleil est appelé la « totalité » et peut durer jusqu’à sept minutes.

Un temps pendant lequel on peut observer l’atmosphère de notre étoile : la chromosphère (basse atmosphère) et la couronne solaire (haute atmosphère, diffusée sur plusieurs millions de kilomètres). Ce spectacle est observable à l’œil nu sans danger, contrairement aux moments précédents et succédant à la totalité, pendant lesquels les rayons du soleil (surtout les ultraviolets et les infrarouges) sont toujours aussi dangereux pour les yeux, malgré la baisse de luminosité du Soleil, et peuvent engendrer des séquelles oculaires irréversibles. Attention, donc, à bien se munir de lunettes de protection idoines.

  • Les éclipses partielles :

Elles se produisent lorsque la Lune ne fait que masquer partiellement le Soleil, passant un peu trop haut ou trop bas par rapport à celui-ci.

Eclipse solaire partielle et totale : la Lune passe devant le Soleil et empêche ses rayons d'arriver sur la Terre.
Eclipse solaire partielle et totale : la Lune passe devant le Soleil et empêche ses rayons d’arriver sur la Terre. AGATHE DAHYOT / LE MONDE
  • Les éclipses annulaires :

Elles se produisent lorsque la Lune est trop loin de la Terre pour masquer totalement le Soleil, laissant visible un anneau de lumière autour de la Lune. Elles sont légèrement plus nombreuses que les éclipses totales, parce que la Lune est souvent un peu trop éloignée de la Terre.

Eclipse solaire annulaire : la Lune passe devant le Soleil et bloque une partie des rayons du Soleil. Mais son diamètre est trop petit pour occulter tout le disque solaire.
Eclipse solaire annulaire : la Lune passe devant le Soleil et bloque une partie des rayons du Soleil. Mais son diamètre est trop petit pour occulter tout le disque solaire. AGATHE DAHYOT / LE MONDE
Pas d’éclipse : la Lune ne cache pas le Soleil.
Pas d’éclipse : la Lune ne cache pas le Soleil. AGATHE DAHYO / LE MONDE
Le Monde.fr

Les éclipses lunaires

Bien moins connues car moins spectaculaires, les éclipses lunaires peuvent être beaucoup plus longues que les éclipses solaires car l’ombre de la Terre, dans laquelle entre la Lune, est beaucoup plus large.

La Lune se trouvant actuellement proche du point le plus lointain de son orbite (dit l’apogée), sa vitesse de déplacement sur son orbite est moindre, ce qui fait que le 27 juillet, elle devrait rester dans l’ombre terrestre pendant environ cent trois minutes selon les calculs des astronomes, pas très loin de la durée maximale théorique (107 minutes).

Comment fonctionne une éclipse lunaire.
Comment fonctionne une éclipse lunaire. AGATHE DAHYO / LE MONDE

Tout comme son pendant solaire, l’éclipse lunaire peut être observée dans trois configurations :

  • les éclipses pénombrales : c’est l’éclipse la moins visible, puisque la Lune ne rentre pas dans l’ombre de la Terre mais dans sa pénombre. En clair, elle est bien cachée du Soleil mais pas dans le cône d’ombre. La surface lunaire s’assombrit alors légèrement, mais pas de manière nette.

  • les éclipses partielles : au même titre que l’éclipse solaire partielle, ici, le corps de la Lune est partiellement masqué par l’ombre de la Terre et le disque lunaire plonge en partie dans l’obscurité

  • les éclipses totales : dans cette configuration, la Lune rentre totalement dans le cône d’ombre de la Terre et sa surface visible s’assombrit plus ou moins. Elle prend souvent une teinte orangée, voire rouge, qu’on appelle communément la « Lune de sang ». Cette teinte, propre aux éclipses lunaires totales, est due à la lumière solaire qui traverse notre atmosphère de chaque côté de la Terre avant d’être réfractés et d’atteindre la Lune. C’est en quelque sorte l’agrégat des couchers et levers de soleil qui se produisent respectivement à l’ouest et à l’est que l’on retrouve alors sur notre satellite naturel.

Pourquoi si peu d’éclipses ?

Puisque notre satellite naturel complète son orbite autour de la Terre en 29,5 jours, et qu’il s’aligne forcément au cours de son périple avec la Terre et le Soleil, comment se fait-il que nous ne comptions que deux à cinq éclipses par an, et non deux par mois ?

Cela s’explique par l’inclinaison du plan dans lequel la Lune tourne autour de la Terre par rapport au plan Terre-Soleil (le « plan de l’écliptique »). Une inclinaison de 5,1°, précisément. Ce qui fait que l’ombre de la Lune se projette bien tous les mois, mais très souvent au-dessus ou en dessous de notre planète.

L’orbite étant inclinée, elle croise en deux endroits le plan Terre-Soleil, ce sont les nœuds lunaires. Si la Lune, lorsqu’elle passe sur un de ces deux nœuds, est alignée avec la Terre et le Soleil, une éclipse se produit alors. On compte au minimum deux éclipses solaires par an, mais certaines années en comptent davantage (jusqu’à cinq ! La prochaine année à cinq éclipses étant… l’année 2206).

Les éclipses totales du soleil sont amenées à disparaître

A raison de trois centimètres par an, la Lune s’éloigne progressivement de la Terre. Viendra un moment, dans quelque 650 millions d’années, où elle sera devenue trop petite pour masquer entièrement le roi Soleil.

Mathilde Damgé , Maxime Vaudano , Jérémie Baruch , Gary Dagorn et Agathe Dahyot

Réagissez ou consultez l’ensemble des commentaires

Source

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://www.banquegratuite.com

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur. Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Save settings
Cookies settings