Explosion de la rue de Trévise : comment est contrôlé le réseau de gaz à Paris ?

 

Un élu parisien d’opposition a dénoncé l’état du réseau de gaz dans la capitale, après l’explosion qui a causé la mort de quatre personnes, dont deux pompiers.

Par Nabil Wakim Publié aujourd’hui à 19h03, mis à jour à 19h11

Temps de Lecture 3 min.

Le croisement de la rue Sainte-Cécile et de la rue de Trévise après l’explosion qui a fait quatre morts, samedi 12 janvier.
Le croisement de la rue Sainte-Cécile et de la rue de Trévise après l’explosion qui a fait quatre morts, samedi 12 janvier. CARL LABROSSE / AFP

Quatre morts, une cinquantaine de blessés et un quartier durement touché : la violente explosion d’un immeuble, rue de Trévise, dans le 9arrondissement de Paris, samedi 12 janvier, s’est soldée par un bilan très grave.

La cause de l’explosion n’est pas encore connue, mais un élu parisien d’opposition a mis en cause l’état du réseau de gaz de la capitale, estimant qu’il était dans un état vétuste. Une affirmation fortement dénoncée par GRDF, chargé de la distribution du gaz en France, et la Ville de Paris, qui possède le réseau parisien.

Lire : A Paris, le mystère d’une explosion au gaz dévastatrice
  • Qu’est-ce qui peut causer une explosion liée au gaz dans un bâtiment ?

Le cas le plus fréquent est celui d’une bonbonne de propane ou de butane. Mais le gaz peut aussi être un facteur aggravant lors d’un incendie qui a déjà démarré dans un bâtiment.

Une fuite peut causer une explosion si le gaz s’accumule dans une pièce ou un local. Si le pourcentage de gaz est supérieur à 5 % dans l’atmosphère du local, le risque d’explosion en cas d’étincelle est réel. Ce type de cas est néanmoins très rare, selon GRDF, chargé de la distribution du gaz en France. Il est possible que ce scénario soit celui qui ait causé l’explosion de la rue de Trévise.

  • Les fuites sont-elles courantes à Paris ?

Selon GRDF, environ 10 000 interventions de sécurité ont eu lieu en 2017 à Paris, l’immense majorité de ces fuites ou odeurs de gaz étant sans gravité. Plus de 6 000 ont eu lieu directement sur le réseau ou les installations du distributeur et 4 000 concernent l’intérieur des logements.

Une centaine de ces fuites ont fait l’objet d’une procédure renforcée. « Quand on regarde l’historique des accidents de gaz, on s’aperçoit que 99 % des accidents se produisent à l’intérieur des logements, et qu’il s’agit le plus souvent d’intoxications au monoxyde de carbone », note Christian Buffet, directeur exécutif de GRDF.

  • Comment le réseau est-il contrôlé ?

La tâche de maintenance et de modernisation du réseau est assurée par GRDF, qui l’exploite via un contrat de concession avec la Ville de Paris. Le distributeur l’entretient et le contrôle de trois manières différentes.

Une logique de maintenance en fonction des risques. GRDF analyse les dangers possibles et procède à des visites dans les immeubles tous les cinq ou dix ans en fonction du profil des bâtiments ou du matériel. En amont, il a aussi pour tâche de s’assurer que les robinets qui alimentent tout un immeuble sont toujours accessibles et qu’ils ne sont pas grippés, notamment en cas d’incendie. Le réseau urbain est, lui, surveillé par des véhicules qui repèrent des traces de gaz et évaluent l’importance de la fuite. A Paris, GRDF consacre environ un million d’euros par an à ces tâches.

Une modernisation progressive du réseau. Là aussi, GRDF identifie en priorité les endroits considérés comme les plus risqués pour les rendre prioritaires dans le remplacement des conduites. C’est, par exemple, le cas sur les conduites en plomb qui se trouvent parfois dans les caves des bâtiments à Paris. 14 000 immeubles ont ainsi vu ces conduites remplacées durant les vingt dernières années. En 2017, à Paris, 53 millions d’euros ont été investis pour refaire les réseaux, dont 70 % pour améliorer leur sécurité, a précisé GRDF au Monde.

Une chaîne d’intervention rapide. A Paris, 25 techniciens se relaient pour être disponibles 24 heures sur 24 et pouvoir intervenir en cas de fuite. Ils interviennent parfois de concert avec les pompiers, aussi bien sur le réseau de distribution qu’à l’intérieur des logements, même si les tuyauteries dans les domiciles ou les commerces ne sont pas sous la responsabilité de GRDF. Selon le distributeur, 99 % des interventions ont lieu en moins d’une heure.

  • Comment réagir en cas de fuite de gaz ?

En cas d’odeur de gaz, GRDF conseille avant tout de ventiler au maximum les lieux, en ouvrant grand portes et fenêtres. Ensuite, d’essayer de couper l’arrivée de gaz. Puis de quitter son logement en évitant d’utiliser des appareils électriques (téléphone, ascenseur). En cas de doute, il est recommandé d’appeler les pompiers au 18 ou les urgences gaz au 0 800 473 333.

Pour éviter tout problème, il est recommandé de faire entretenir régulièrement sa chaudière, de ne pas boucher les entrées d’air et les ventilations et de contrôler régulièrement le flexible entre les tuyauteries et la gazinière.

Nabil Wakim

Réagissez ou consultez l’ensemble des commentaires

Source

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://www.banquegratuite.com

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur. Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Save settings
Cookies settings