« Gilets jaunes », Hongrie… Les infos à retenir du week-end

 

L’actualité de ce week-end a été très largement dominée par la première mobilisation du mouvement des « gilets jaunes » de l’année 2019. Voici les principaux faits marquants que vous avez (ou non) manqués.

  • L’« acte VIII » mobilise les « gilets jaunes » dans toute la France

A La Rochelle, le 5 janvier.
A La Rochelle, le 5 janvier. XAVIER LEOTY / AFP

Les « gilets jaunes » espéraient redonner un nouveau souffle au mouvement lors d’un « acte VIII », samedi 5 janvier. Objectif atteint ? Ils étaient 50 000 à manifester samedi dans toute la France, a fait savoir le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner. C’est plus que la semaine précédente (où le ministère dénombrait 32 000 personnes mobilisées).

A Paris, samedi, la manifestation s’est déroulée dans un calme relatif, ternie par quelques accrochages avec les forces de l’ordre. 3 500 personnes s’y sont mobilisées et 35 personnes ont été placées en garde à vue.

Lire notre reportage dans les cortèges parisiens : « Nous, on veut être acteurs de nos vies » : à Paris, les « gilets jaunes » de retour dans la rue

Dimanche, plusieurs centaines de femmes « gilets jaunes » se sont rassemblées dans plusieurs villes de France pour manifester pacifiquement et de donner une image « inédite » du mouvement.

  • Intrusion dans le ministère de Benjamin Griveaux

En marge de la manifestation parisienne, une quinzaine de personnes, dont certaines portaient un gilet jaune, ont enfoncé la lourde porte du ministère du porte-parolat à l’aide d’un engin de chantier. Evacué en urgence de son bureau, Benjamin Griveaux a dénoncé une « attaque inadmissible contre la République ». L’intrusion a déclenché de vives réactions au sein de la majorité.

Par hasard, notre journaliste Laurent Telo était au ministère à ce moment-là et a été évacué avec Benjamin Griveaux.

  • Des violences observées lors des rassemblements

Echauffourées sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor entre la police et les « gilets jaunes », à Paris, le 5 janvier.
Echauffourées sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor entre la police et les « gilets jaunes », à Paris, le 5 janvier. KAMIL ZHNIOGLU / AP

Comme cela a déjà été le cas lors des dernières manifestations de « gilets jaunes », des violences ont été observées, aussi bien du côté des manifestants que du côté de la police. Deux histoires ont particulièrement fait parler d’elles : un manifestant boxeur a frappé un policier sur la passerelle Sédar-Senghor, située entre le jardin des Tuileries et l’Assemblée nationale, tandis qu’un policier a frappé à poings nus plusieurs manifestants à Toulon.

  • Nouvelle manifestation en Hongrie contre la réforme du droit du travail

A Budapest, le 5 janvier.
A Budapest, le 5 janvier. BERNADETT SZABO / REUTERS

Plusieurs milliers de personnes ont défilé, samedi 5 janvier, dans le centre de la capitale, Budapest, pour protester contre la nouvelle loi promulguée en décembre et critiquer l’autoritarisme prêté au gouvernement nationaliste de Viktor Orban.

Dans la deuxième ville du pays, Debrecen, située à 225 kilomètres à l’est de Budapest, la capitale, ils étaient plusieurs centaines, samedi 5 janvier, à s’être rassemblés devant l’hôtel de ville, répondant à l’appel des syndicats, de mouvements de la société civile ainsi qu’aux partis d’opposition, qu’ils soient de gauche ou d’extrême droite.

Lire notre reportage à Debrecen : « Orban dégage ! » : la fronde sociale s’installe en Hongrie
  • Du côté de l’actu sportive

Coupe de France. L’Olympique de Marseille a vécu une après-midi cauchemardesque dimanche, s’inclinant 0-2 face au club amateur d’Andrézieux. Trois autres clubs Ligue 1 ont également été éliminés samedi et dimanche dès leur entrée en lice dans la compétition. Il s’agit d’Angers, Montpellier, Nîmes et Bordeaux, respectivement sortis par Viry-Châtillon, Lyon-Duchère, Sannois Saint-Gratien et le Havre.

Saut à ski. Le japonais Ryoyu Kobayashi est devenu, à 22 ans, le troisième homme à réussir le Grand Chelem lors de la Tournée des quatre tremplins.

Football et réseaux sociaux. Le Bayern Munich inflige une « lourde amende » à Franck Ribéry pour avoir insulté des internautes.

RDC. Les résultats des élections générales reportés « à la semaine prochaine »

Indemnités prud’homales. Le plafonnement de nouveau jugé contraire au droit international

Affaire Carlos Ghosn. Le PDG de Renault est prêt à « se défendre de façon vigoureuse », assure son fils

Réagissez ou consultez l’ensemble des commentaires

Source

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://www.banquegratuite.com

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur. Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Save settings
Cookies settings