L’OS PC le plus populaire dans le monde ? Windows 10 et plus Windows 7

 

Un peu plus de trois ans après la sortie de Windows 10, le dernier système d’exploitation de bureau de Microsoft a finalement dépassé Windows 7, lancé en 2009 par Microsoft et dont la fin de support interviendra dans un an.

Le rapport de décembre 2018 de Net Market Share montre que 39,22% des machines sur lesquelles l’institut collecte des statistiques utilisent Windows 10, juste devant les 36,9% de Windows 7. Et ce au niveau mondial. Sur certains marchés, comme en France, Windows 10 occupait déjà la première place.

700 millions de Windows 10 parmi 1,5 Md de PC Windows

Dans le monde, cette passation de pouvoir s’est produite au cours du mois de décembre. Cependant, les parts de marché respectives des deux systèmes d’exploitation de Microsoft ont flirté l’une avec l’autre tout au long de l’année 2018. 

Selon une autre société d’analyse Web, StatCounter, Windows 10 avait en outre dépassé Windows 7 en janvier dernier. Les deux entreprises utilisent toutefois des méthodologies différentes pour évaluer la part de marché des OS sur les ordinateurs de bureau.

Une autre source fiable pour comparer l’utilisation des ordinateurs de bureau est le portail d’analyse du gouvernement américain, qui montre les systèmes utilisés pour visiter les sites Web du gouvernement.

D’après ces données, 24,9% des visiteurs utilisant Windows sont sous Windows 10, contre 13,6 % pour Windows 7. La part de Windows 10 dans le nombre de visiteurs sous Windows sur les sites.gov est en hausse par rapport aux 21 % de février dernier, tandis que la part de Windows 7 a reculé de près de 6 points pendant cette même période.

Initialement, Microsoft s’était fixé comme objectif d’atteindre un milliard de terminaux Windows 10 actifs d’ici 2018, date à laquelle l’éditeur aurait historiquement publié une nouvelle version majeure de sa plateforme, avant l’adoption de sa stratégie Windows-as-a-service.

Cependant, l’objectif du milliard de terminaux Windows 10 a été abandonné. La firme de Redmond a dû en effet reconnaître que ce chiffre ne pourrait pas être atteint, en partie à cause de l’échec de Windows Phone et du recul des livraisons mondiales de PC.

Windows 10 octobre 2018 ne décolle pas

La dernière mise à jour de Microsoft sur l’adoption de Windows 10 faisait état d’un peu moins de 700 millions de machines actives, soit moins de la moitié des 1,5 milliard de terminaux sous Windows. 

Si la plupart des appareils Windows grand public sont susceptibles d’être équipés de Windows 10, les récentes évolutions en matière d’adoption semblent provenir de l’entreprise. En octobre, Satya Nadella, PDG de Microsoft, déclarait que plus de la moitié de la base installée des terminaux d’entreprise était sous Windows 10.

Du côté des mises à jour de l’OS, les versions se suivent au rythme de deux par an, mais ne se ressemblent pas nécessairement. La mise à jour d’avril avait été rapidement la plus adoptée des versions de l’OS. Windows 10 octobre 2018 s’annonce comme la plus lente.

Selon AdDuplex, société d’analyse centrée sur Windows, seulement 6,6 % des machines Windows 10 étaient sous Windows 10 October 2018 Update ou version 1809 au 28 décembre.

“Octobre Update est unique dans l’histoire des mises à jour de Windows 10. Alors que les mises à jour précédentes s’envolent inévitablement au bout d’un mois ou deux sur le marché, O18U reste toujours proche de l’axe zéro sur le graphique” note AdDuplex.

La mise à jour 1809 a bien sûr été bloquée par un bug de suppression des données, qui a incité Microsoft à arrêter la diffusion de cette version au début du mois d’octobre, pour ne reprendre le déploiement qu’à la mi-novembre. Et encore l’éditeur n’a-t-il redémarré qu’avec prudence.

Source

iPhone XR d'Apple : mauvais marketing ou sournoiserie efficace ?
Liste de souhaits Microsoft : Comment satisfaire les clients et gagner de l'argent en 2019

voir aussi: