MongoDB: AWS lance un service de base de données de documents entièrement managé

Amazon Web Services (AWS) a annoncé un service de base de données de documents entièrement managé. Baptisé Amazon DocumentDB (avec compatibilité MongoDB), il prend en charge les charges de travail MongoDB existantes.

 

Le géant du cloud a déclaré que les développeurs pouvaient avoir recours au même code d’application, les mêmes pilotes et les mêmes outils MongoDB qu’ils utilisent actuellement pour exécuter, gérer et mettre à l’échelle les charges de travail sur Amazon DocumentDB.

Amazon DocumentDB utilise une couche de stockage basée sur SSD, avec une réplication 6x sur trois zones de disponibilité distinctes. Cela signifie qu’Amazon DocumentDB peut basculer d’une instance principale à une replique dans les 30 secondes et prend en charge l’émulation de jeu de réplicas MongoDB afin que les applications puissent gérer le basculement de manière fluide.

Chaque base de données MongoDB contient un ensemble de collections – similaire à une table de base de données relationnelle -, chaque collection contenant un ensemble de documents au format BSON.

Amazon DocumentDB est compatible avec la version 3.6 de MongoDB et le stockage peut être étendu de 10 Go à 64 To par incréments de 10 Go.

La nouvelle offre implémente l’API MongoDB 3.6 qui permet aux clients d’utiliser leurs pilotes et outils MongoDB existants avec Amazon DocumentDB.

La société a expliqué qu’Amazon DocumentDB réduit les entrées et sorties de la base de données en écrivant uniquement les modifications apportées à la base de données dans la couche de stockage. Amazon DocumentDB est également présenté comme deux fois plus performant que les solutions MongoDB actuellement disponibles.

AWS a révélé mercredi que des clients comme Capital One, le Dow Jones et Hudle envisagent déjà d’utiliser Amazon DocumentDB.

Amazon DocumentDB (avec compatibilité MongoDB) est disponible pour les régions Est des États-Unis (Virginie du Nord), Est des États-Unis (Ohio), Ouest des États-Unis (Oregon) et Europe (Irlande), avec une tarification basée sur la classe d’instance, la consommation de stockage. pour les documents et les instantanés actuels, les opérations d’entrée/sortie et le transfert de données.

Cet article est une traduction de “Watch out MongoDB: AWS launches fully-managed document database service” initialement publié sur ZDNet.com

Source

Galaxy S10 : sa présentation aura lieu le 20 février à San Francisco
Les ventes de PC trébuchent au 4ème trimestre 2018

voir aussi: