Mozilla Fenix : le nouveau navigateur Android s’esquisse

Mozilla développerait actuellement un nouveau navigateur pour Android, censé remplacer le navigateur mobile Firefox existant pour Android. L’occasion pour l’éditeur d’enfin exister dans un univers mobile où il est invisible ? 

Le nouveau navigateur non-Firefox pour Android est apparemment destiné aux plus jeunes. Pourquoi ? Les développeurs Mozilla sur GitHub notent dans la description que ‘Fenix n’est pas le navigateur Android de vos parents’.

Fenix n’est pas le navigateur de vos parents

 

Une remarque qui peut toutefois tout aussi bien souligner la différenciation qu’entend incarner Fenix par rapport aux navigateurs disponibles aujourd’hui sur la plateforme Android. Les maquettes du logiciel pourraient se montrer plus parlantes.

Celles-ci suggèrent que les concepteurs de Fenix envisagent de chambouler l’interface classique des navigateurs mobiles, avec ainsi la perspective de positionner la barre URL et le bouton d’accueil en bas de l’interface utilisateur.

Le menu, qui se trouve également en bas, comprend des boutons de navigation, ainsi que des boutons pour des actions telles que l’ouverture d’un nouvel onglet ou d’un onglet privé, ou pour basculer en version desktop, ou encore des boutons pour les paramètres, etc.

Les développeurs de Fenix s’attèlent actuellement à définir le moyen optimal d’afficher les ‘sessions’ via des raccourcis vers les onglets récents sur la page d’accueil. Les maquettes actuelles affichent ‘Session en cours’ comprenant une liste d’onglets ouverts dans le navigateur. Les ‘Sessions récentes’ permettent d’afficher les onglets fermés avec l’heure de leur fermeture.

Selon Ghacks, le nouveau navigateur mobile pour Android est conçu sur l’ensemble des librairies Mozilla et le moteur de rendu GeckoView de Mozilla, plutôt que sur le webview d’Android.

Fenix a commencé à faire parler de lui au milieu de l’année dernière en apparaissant sur GitHub, sans que Mozilla n’apporte cependant d’éclaircissements. L’activité sur le projet a repris ces derniers mois, mais l’éditeur n’a annoncé aucun projet dans le secteur du mobile.

Source

Explosion de la rue de Trévise : comment est contrôlé le réseau de gaz à Paris ?
Micron va reprendre les parts d’Intel dans la joint venture IM