Multicloud : de plus en plus de clients associent AWS et Microsoft Azure

 

Amazon Web Services et Microsoft Azure peuvent être de féroces rivaux sur le cloud, mais les entreprises associent les deux géants dans des déploiements multi-cloud, selon une étude réalisée par la société d’analyse de réseau Kentik.

L’enquête de Kentik, qui couvrait 310 cadres techniques et commerciaux, a été réalisée lors du salon AWS ‘re: Invent en novembre. Maintenant que les résultats ont été compilés, il convient de noter quelques points:

  • Les déploiements multi-cloud se déroulent à un rythme rapide, voire supérieur aux déploiements de cloud hybride.
  • AWS et Azure constituaient la combinaison de cloud la plus courante, mais certains clients travaillent également sur Google Cloud Platform. Selon l’enquête Kentik, 97% des répondants ont indiqué que leur entreprise utilisait AWS, mais 35% ont également indiqué qu’ils utilisaient également activement Azure. Vingt-quatre pour cent utilisent AWS et Google Cloud Platform ensemble.
  • Le principal défi réside dans la gestion des coûts du cloud et certains (10% des répondants) suivent toujours les coûts AWS avec des feuilles de calcul. Près de 30% des personnes interrogées ont déclaré que le plus gros défi du cloud computing était la gestion des coûts.

Les résultats multi-cloud de Kentik méritent d’être signalés, car des entreprises telles qu’IBM ciblent les entreprises utilisant plusieurs fournisseurs de services cloud ainsi que leurs propres centres de données. IBM a ainsi annoncé mardi qu’il prévoyait de clore son acquisition de Red Hat, qui était axée sur les environnements ouverts, multi-cloud et hybrides, au cours du second semestre.

Lors de la téléconférence d’IBM sur ses résultats du quatrième trimestre, le directeur financier d’IBM, James Kavanaugh, a déclaré :

« Des sociétés telles que Vodafone et BNP Paribas tirent parti du nuage IBM, où elles bénéficient de nos capacités hybrides multi-nuage et d’un accès aux technologies les plus avancées. Notre approche ouverte et hybride multi-cloud continue de prendre de l’ampleur. »

D’après l’enquête de Kentik, les clients sont généralement d’accord avec le mantra d’IBM pour les déploiements multi-cloud et hybrides. On remarquera notamment l’accent mis sur le passage au multi-cloud sur hybride au fil du temps. Ainsi :

  • 33% des répondants ont au moins un fournisseur de cloud ainsi qu’une infrastructure traditionnelle.
  • 18% utilisent AWS, Azure et Google Cloud Platform.
  • 40% utilisent au moins deux services de cloud public.

Les autres éléments clés du rapport Kentik incluent:

  • La sécurité est le second défi du cloud computing en matière de gestion des coûts.
  • 54% des personnes interrogées disposent d’un outil de surveillance des services cloud mais les outils de gestion des journaux et de gestion des performances des applications sont également utilisés. En fait, 59% des personnes interrogées disposent d’au moins deux outils de visibilité sur le cloud.

Cet article est une traduction de « Cloud customers pairing AWS and Microsoft Azure, according to Kentik » initialement publié sur ZDNet.com

Source