Satya Nadella rend les armes : Cortana sera une application, pas un assistant autonome

Les responsables de Microsoft ont passé l’année dernière à travailler sur le repositionnement de Cortana, passant d’un assistant autonome à un assistant embarqué. Mais ce n’est que cette semaine que Satya Nadella, le PDG de Microsoft, a officiellement confirmé ce que nous avons vu se produire : Cortana sera une application, ou une compétence, pas un assistant autonome comme Alexa d’Amazon, Google Assistant ou Siri d’Apple.

Stya Nadella s’est entretenu avec un groupe choisi de journalistes sur le campus de Microsoft plus tôt cette semaine. Grâce à une transcription d’un des invités (qui vous coûtera 10 $ si vous n’êtes pas déjà abonné au bulletin quotidien Stratechery), nous savons que Nadella a été interrogé sur les aspirations de Microsoft dans l’espace grand public.

« Une chose dont j’ai l’impression c’est que chez Microsoft nous avons fait beaucoup d’erreurs en disant simplement qu’il fallait entrer dans chaque catégorie, simplement parce que nous sommes une société de logiciels » a-t-il dit aux participants. « Parfois, c’est raisonnable de le faire parce qu’il y a de grands TAMs [total addressable markets], mais en même temps, si vous n’avez pas quelque chose d’unique à apporter, vous échouez habituellement. »

Il a poursuivi en disant que les hauts parleurs connectés sont un exemple où Microsoft doit prendre du recul et se demander « qu’est-ce que nous pouvons faire exactement dans cette catégorie qui sera unique ? » (il y a eu des rumeurs selon lesquelles Microsoft pourrait présenter une sorte de speaker de type Echo, mais j’ai pensé que s’ils faisaient cela, un appareil axé sur les professionnels, comme celui que Microsoft a montré à Build 2018, serait plus logique).

Au lieu de faire un speaker pour les consommateurs grand public, Nadella a poursuivi, « serions-nous mieux placés, par exemple, pour faire de Cortana une compétence précieuse que quelqu’un qui utilise Alexa peut appeler ? Ou devrions-nous essayer de rivaliser avec Alexa ? Nous avons décidé de faire le premier, parce que Cortana doit être cette compétence pour tous ceux qui sont abonnés à Microsoft 365. Vous devriez pouvoir l’utiliser sur Google Assistant, vous devriez pouvoir l’utiliser sur Alexa, tout comme vous utilisez nos applications sur Android et iOS, donc c’est du moins la façon dont nous voulons penser à l’avenir. »

Jusqu’à présent, Microsoft n’a pas annoncé de partenariat avec Google comme il l’a fait avec Amazon pour que Cortana devienne interopérable avec Google Assistant. Je me demande si une telle annonce aura lieu, ou si Microsoft va simplement développer cette compétence.

Aussi : Pour l’instant, Cortana n’exige pas que les utilisateurs soient abonnés à Microsoft 365. Mais vu la façon dont Microsoft a intégré Cortana avec Outlook, To-Do et d’autres de ses fonctionnalités axées sur la productivité, c’est peut-être l’objectif. Si c’est le cas, Microsoft 365 Consumer – un autre service que Microsoft n’a pas encore annoncé officiellement – pourrait être un moyen pour Microsoft de lier Cortana aux abonnements.

Sur le plan commercial, Microsoft a proposé son Virtual Assistant Accelerator, et non Cortana, à des entreprises comme BMW et LG Electronics, pour leur permettre de créer leurs propres assistants personnalisés dans leurs applications et services. Microsoft a également dévoilé un Cortana Enterprise Skills Kit lors de son salon Ignite l’automne dernier.

Article « Microsoft CEO Nadella makes it official: Cortana is an app, not a standalone assistant » traduit et adapté par ZDNet.fr

Source