Recherche:

Coronavirus: que faire si vous ne pouvez pas rembourser votre prêt immobilier?

Les banques et L’Etat se sont engagés à soutenir les entreprises. Qu’en est-il pour les particuliers qui doivent rembourser leurs prêts bancaires ?

De nombreux emprunteurs vont être confrontés à une baisse de leurs revenus, contraints au chômage technique.

Mais il est possible de demander à votre banque un report de vos échéances de remboursement ou une modulation de votre crédit quand votre contrat le prévoit.

En raison de la crise sanitaire, de nombreux salariés sont au chômage partiel. Si la situation se prolonge, cela risque d’être compliqué pour ceux qui ont des crédits immobiliers en cours à rembourser. Mais des solutions existent.

Sollicitez l’aide de votre banque

Certains contrats prévoient le report des échéances de remboursement du crédit immobilier.

« Appelez votre banque pour qu’elle étudie votre dossier, conseille Guillaume Mauduit, courtier en prêt immobilier à Grenoble. Vous pouvez demander le report de vos échéances. C’est gratuit. »

En général, il est possible de suspendre le remboursement du crédit pendant 12 mois maximum. Mais vous devez continuer à payer l’assurance emprunteur.

À savoir, la « garantie perte d’emploi », proposée de manière facultative dans le cadre de votre contrat de l’assurance emprunteur, ne couvre pas le chômage partiel.

« On peut espérer que les personnes qui n’ont pas la possibilité de reporter leur crédit soient aidées par le gouvernement, comme en Italie », remarque-t-il.

En effet, en raison du Covid-19, elle a décidé le 11 mars de permettre aux particuliers ayant souscrit un prêt immobilier de suspendre leur remboursement jusqu’au 31 décembre.

Si votre prêt est modulable, vous pouvez demander à votre banque, sans frais, de réduire vos mensualités.

Cela entraîne mécaniquement un allongement de la durée du prêt (limitée en général entre 24 et 36 mois).

Mais il faut avoir commencé à rembourser son prêt depuis un an ou deux ans en fonction des établissements bancaires.