Recherche:

Cancer du sein : qui peut bénéficier du dépistage organisé ?


Voyagerix – Fotolia.com

Femme montrant sur son maillot un ruban rose pour le dépistage du cancer du sein

Vous avez entre 50 et 74 ans et vous ne présentez ni symptômes apparents, ni facteur de risque particulier : un programme de dépistage organisé du cancer du sein vous est destiné ! Mais vous vous demandez en quoi ça consiste, si ça fait mal, s’il y a un risque… Service-public.fr vous répond avec l’Institut national du Cancer (INCa).

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes en France et constitue chez elles la principale cause de mortalité due à cette maladie.

L’INCa estime que 80 % des cancers du sein survenant après l’âge de 50 ans, c’est à partir de cet âge qu’un dépistage répété régulièrement est le plus efficace afin d’augmenter les chances de guérison en cas de maladie.

Le dispositif

À partir de l’âge de 50 ans et tous les deux ans (en l’absence de symptômes et de risque élevé), vous recevez à votre domicile un courrier vous invitant à réaliser un dépistage du cancer du sein. Une liste de radiologues agréés est jointe à cette invitation et vous pouvez choisir librement celui que vous souhaitez consulter ou bien prendre rendez-vous chez un radiologue agréé hors de votre département de résidence.

Le dépistage consiste en un examen clinique des seins (examen réalisé directement sur la patiente) ainsi qu’une mammographie (examen radiologique). Dans la cadre du programme de dépistage organisé, une deuxième lecture systématique des mammographies jugées normales est assurée, par sécurité, par un second radiologue expérimenté.

Pour les personnes âgées de moins de 50 ans et ne présentant aucun facteur de risque particulier, il est recommandé de ne pas réaliser de dépistage systématique. Quant aux personnes âgées de plus de 74 ans, le dépistage du cancer du sein doit faire l’objet d’une discussion avec le médecin traitant.

Vous avez des questions ?

L’INCa répond à toutes vos interrogations concernant le programme de dépistage sur son site internet
, comme par exemple :

  • Je n’ai pas reçu mon invitation, à qui dois-je m’adresser ?
  • J’ai eu un cancer du sein, est-ce que je vais recevoir une invitation ?
  • J’ai des prothèses mammaires, est-ce que c’est un problème ?
  • Comment se passe l’examen, concrètement ?
  • La mammographie fait-elle mal ?
  • Comment suis-je informée des résultats ?
  • Et si une anomalie est détectée ?
  • Et si je décide de ne pas me faire dépister ?

 
À noter : Chaque année en octobre, l’association Ruban Rose propose une campagne de lutte contre le cancer du sein (la 27e en 2020) afin d’informer, de dialoguer et de mobiliser : c’est l’opération « Octobre Rose ».