Recherche:

Décathlon modifie un masque de plongée pour les malades du coronavirus

Coronavirus : le masque de plongée de Décathlon modifié pour venir en aide aux malades

Le 23 mars dernier, 860 victimes du Covid-19 étaient recensées dans l’Hexagone. Un bilan tragique qui met en lumière le manque de moyens et d’équipements de notre système hospitalier, qui tente désespéramment de se faire entendre dans une période de confinement compliquée.

Et alors que masques, gels et respirateurs se font encore attendre par les premiers concernés, une société italienne vient de mettre au point une valve capable de transformer un masque de plongée Décathlon en masque d’urgence pour respirateurs.

une valve réalisée grâce à l’impression 3D

Contactée par le Dr Renato Favero de l’hôpital de Gardone Val Trompia, en Italie, la société Isinnova est parvenue à mettre au point une valve capable de transformer les performants masques de snorkelling de Décathlon en masques de secours pour les respirateurs hospitaliers.

Baptisée « Charlotte », cette valve a été confectionnée grâce à l’impression 3D et vient se fixer à la place du tuba, avant d’être reliée au respirateur. Testé sur un membre du personnel hospitalier, puis sur un patient en détresse respiratoire, le masque s’est révélé concluant dans les deux cas. Une solution qui pourrait bien venir aider les hôpitaux et cliniques en manque d’équipements.

La société italienne a rapidement breveté sa création, non pas à des fins commerciales, le pattern étant accessible gratuitement par tous, mais par souci de sécurité. La hausse de la demande de matériel de première nécessité a été la cause de la flambée des prix ainsi que de comportements malhonnêtes. Isinnova souhaite avant tout que son innovation puisse rapidement être mise en place dans un maximum d’établissements hospitaliers afin de venir en aide aux patients dans le besoin.

Un masque dont l’efficacité aurait déjà été repérée par certains établissements indique un porte-parole de l’enseigne à La Voix du Nord : « Cette adaptation a été proposée suite à des demandes d’hôpitaux. Quand ils nous contactent, nous tentons de les aider au cas par cas même si la vocation première de ce masque de plongée reste bien entendu le snorkeling ».

L’entreprise française explique par ailleurs qu’un hôpital parisien serait d’ores et déjà en train de tester le masque.

source