Recherche:

Port du masque : ce qu’il faut savoir


© GDM photo and video –

Dans quels lieux doit-on porter un masque ? À partir de quel âge ? De quel modèle s’agit-il ? Y a-t-il des exceptions ? Que risque-t-on en cas de non-respect de cette obligation ? Service-public.fr vous explique.

Depuis le déconfinement, certaines règles régissent le port du masque
.

Le masque, chirurgical ou en tissu, est obligatoire à partir de l’âge de 11 ans dans les lieux publics clos ainsi que dans les bureaux non individuels et les espaces professionnels communs. Il peut également être imposé en extérieur dans les zones où le virus circule activement, sur décision du préfet ou du maire (rues, marchés, parcs…).

Les personnes handicapées ne sont pas soumises à cette contrainte à condition qu’elles puissent présenter un certificat médical confirmant leur handicap et l’impossibilité de porter le masque, et qu’elles respectent toutes les autres précautions sanitaires.

Le non-respect de l’obligation de porter le masque est une infraction punie d’une amende de 135 €.

 
À savoir : Pour connaître l’évolution de la situation dans votre zone et les règles à respecter, vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre préfecture. Retrouvez leurs coordonnées grâce à l’annuaire de Service-public.fr
.