Immobilier : à Rouen, les promoteurs alertent sur une pénurie de logements

Immobilier : à Rouen, les promoteurs alertent sur une pénurie de logements

La vision de la forêt de grues qui barre le ciel de Rouen serait-elle trompeuse ? A cette question, la Fédération des promoteurs immobiliers de Normandie (FPI) répond par l’affirmative. A écouter ses représentants, le stock de logements neufs tend au contraire à se réduire comme peau de chagrin dans les soixante-et-onze communes qui composent la Métropole rouennaise (500.000 habitants). Avec pour corollaire une hausse des prix du mètre carré déjà patente dans certains quartiers de l’hyper centre où ils crèvent leurs plafonds – bien que restant très en deçà de ceux d’autres grandes villes de l’Ouest comme Rennes.

« Tout ce qui se construit en ce moment est déjà vendu, assure Christophe Demoulliez, président de la FPI. En réalité, nous avons moins de neuf mois d’offres pour les appartements et moins de six mois pour les terrains à bâtir. Autant dire quasiment rien ».

La Fédération, qui vient de réaliser une étude très documentée (un pavé de 160 pages) sur les besoins en logements de la capitale administrative de la Normandie, est formelle. Si l’agglomération veut accueillir de nouveaux résidents et endiguer le départ des familles vers des communes proches mieux pourvues en maisons individuelles, il faudra se résoudre à construire un tiers de logements supplémentaires par an, réhabilitations comprises. « La production actuelle répond juste aux besoins structurels », analyse Guillaume Basile, président de l’Observatoire du logement neuf en Normandie.

Plus d’étudiants, de seniors … et de parisiens

Bien que les promoteurs se défendent de vouloir dicter leur conduite aux élus, leur étude met en avant plusieurs phénomènes qui plaident en faveur d’une politique de l’habitat plus volontariste. Certains sont connus. Comme toutes les grandes agglomérations, Rouen fait face à une croissance de la décohabitation des ménages couplée à une augmentation de la population âgée ( + 10% de plus de 75 ans en dix ans) qui engendrent de nouveaux besoins.

Plus singulier, elle connaît un afflux de nouveaux étudiants -de l’ordre de 850 par an- qu’il faut bien loger. « Ce nombre est l’une des grandes surprises de l’étude », commente Guillaume Basile. Enfin, la métropole, arrière-cour du Grand Paris, semble gagner du crédit auprès des franciliens en quête d’ailleurs qui ont représenté « plus de 15% des acquéreurs dans l’ancien » l’an dernier, les notaires dixit. Là encore, l’offre risque de ne pas suffire, prévient Christophe Demoulliez. « Si les parisiens débarquent en masse, le marché ne suivra pas ».

Face à cette situation qu’elle qualifie de tendue, la FPI recommande à l’exécutif de la Métropole de créer des conditions plus favorables à la production de logements « notamment abordables » : mise en place de baux réels solidaires voire d’un office foncier solidaire, résorption accrue de la vacance, création d’une maison de l’habitat, développement de résidences à destination de personnes seules (étudiants, jeunes actifs, seniors)…

Ses représentants s’étonnent, par ailleurs, du faible nombre de secteurs aménagés. En clair, de terrains publics sanctuarisés au bénéfice de l’habitat.

« En raison du développement de secteurs aménagés et des aides mises en place pour les ménages modestes, la communauté urbaine de Caen-la-mer, presque deux fois moins importante en taille, construit autant de logements que la métropole de Rouen » font-ils valoir.

Un argument qui pourrait faire mouche tant la vieille rivalité entre les deux principales agglomérations normandes a la vie dure.

Adblock test

source

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://www.banquegratuite.com

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur. Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Save settings
Cookies settings