Propriétaires bailleurs, vous gagneriez à faire des travaux !

Propriétaires bailleurs, vous gagneriez à faire des travaux !

Lorsque l’on est propriétaire bailleur, on est imposé sur les loyers encaissés. Ces derniers supportent à la fois l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux. La facture est d’autant plus salée si l’on se situe dans une tranche marginale d’imposition élevée, puisque l’imposition peut atteindre 66,2% dans certains cas !

Malgré cela, l’investissement immobilier locatif reste une valeur refuge pour les Français qui le plébiscitent et y trouvent leur compte grâce aux revenus dégagés, aux perspectives de plus-values et aux divers dispositifs d’incitation fiscale.

Parmi eux, citons le dispositif du déficit foncier qui tire son épingle du jeu.

Le principe du déficit foncier est plutôt simple à appréhender. Il consiste à soustraire de ses loyers imposables un certain nombre de charges admises en déduction. Parmi lesquelles figurent notamment les charges de gestion, les taxes foncières, les intérêts d’emprunt, mais également les travaux d’entretien et de réparation réalisés dans les locaux loués.

Ainsi, plus le propriétaire déduit de charges et travaux, plus sa facture fiscale diminue. CQFD. En plus de gommer les revenus fonciers imposables, ce régime permet de réduire le revenu global jusqu’à 10.700 euros l’année de paiement des travaux. Et le surplus éventuel ne sera pas perdu, puisqu’un déficit foncier sera enregistré et répercuté sur les revenus fonciers des années suivantes pendant 10 ans.

Par ailleurs, le déficit foncier est un régime simple, qui a en plus la bonne idée de relever du droit commun. A ce titre il ne souffre ni du plafonnement des niches fiscales, ni d’un quelconque plafonnement de loyer. En contrepartie des avantages fiscaux conférés, l’investisseur doit seulement s’engager à louer le bien nu pendant 3 années.

Les gestionnaires de patrimoine ne s’y trompent d’ailleurs pas et sont nombreux à plébisciter ce régime fiscal. Ils proposent ainsi à leurs clients de réaliser des investissements dans l’immobilier ancien à restaurer, avec à la clé une enveloppe de travaux déductibles plutôt conséquente. Certaines sociétés de gestion proposent même ce type d’investissement au travers de SCPI fiscales spécialisées dans l’immobilier ancien à restaurer.

Être vigilant pour s’assurer du retour sur investissement

Avant de se lancer, il est toutefois important de porter une attention particulière sur plusieurs points. Parmi les plus importants, citons la nature des travaux à réaliser, le choix des intervenants et les qualités intrinsèques du bien à rénover.

En effet tous les travaux ne sont pas déductibles. Seuls ceux qui participent à la remise en état du bien et de son usage pourront faire l’objet d’une imputation fiscale. Exit donc les travaux de construction et reconstruction. Par exemple le ravalement d’une façade, la remise en état d’une installation électrique ou d’une chaudière ou encore la réfection de toiture seront déductibles, tandis que les travaux d’extension ou de construction d’une véranda seront exclus.

Il faudra également s’assurer que ces investissements s’inscrivent dans une certaine logique financière. Car les travaux doivent rester « rentables » pour l’investisseur et ne pas être surpayés sous le couvert d’un avantage fiscal.Ainsi la qualité des intervenants, le choix des entreprises de travaux, la souscription des garanties décennales et dommages-ouvrages, etc… doivent être vérifiés avec soin avant toute décision.

Enfin, comme pour tout nouvel investissement, il faudra se poser la question suivante : La réalisation des travaux de restauration va-t-elle me permettre de louer correctement mon bien, de le valoriser sur le long terme et de dégager une belle plus-value ? Afin de mettre toutes les chances de votre côté, des logements prestigieux ou situés dans les grandes villes de France (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille, etc…) seront à privilégier.

____

Exemple d’investissement en SCPI fiscale de déficit foncier :

ooo

Adblock test

source

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://www.banquegratuite.com

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur. Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Save settings
Cookies settings