Recherche:

Comment conserver les produits frais?

Comment conserver les produits frais?

Le froid ralentit la prolifération des moisissures et des bactéries pour un temps seulement. Voici quelques indications pour vous y retrouver. Les valeurs sont indicatives car la fraîcheur du produit à l’achat joue aussi.

Conservation des produits frais.

La conservation des produits frais conduit généralement à une diminution des teneurs en micronutriments qui peut varier de 10 à 90 % selon la fragilité des produits. Les légumes feuilles, qui présentent une surface de contact avec l’air très importante, sont les plus touchés. Après trois jours de conservation post récolte, une salade ne contient plus de vitamine C ! Par contre, la peau épaisse d’une orange est une barrière à l’oxygène qui permet de préserver toutes les vitamines oxydables, comme la vitamine C.

Chez la tomate, la teneur en caroténoïdes continue à augmenter après récolte. On observe ce phénomène quand on cueille une tomate au stade vert-orange et qu’on la laisse murir à la cuisine. Mais, de manière générale, la conservation après récolte entraîne une perte en caroténoïdes. De plus, ces pertes sont plus importantes dans une salade quand on ajoute une sauce vinaigrette.

Si vous souhaitez consommer des denrées bien au-delà de la durée de conservation conseillée, la congélation est toute indiquée.

Règles de base pour conserver vos produits frais selon les aliments

Viande crue du boucher ou viande préemballée entamée : 48 heures. Après cuisson, deux à trois jours, bien emballée.

Abats frais, viande hachée du boucher (y compris saucisses) : 24 heures.

Fruits de mer, poissons crus : 18 à 24 heures. Huîtres non ouvertes : 5 à 6 jours sans lumière, à plat.

voir aussi:  Stage obligatoire : en cas de report, la bourse étudiante est prolongée

Recette de cuisine maison, y compris légumes cuits : 2 à 3 jours dans un récipient en plastique, après refroidissement (2 heures à température ambiante).

Recette de cuisine à base d’œufs crus (mayonnaise maison ou traiteur, mousse au chocolat) : 24 heures.

Pâtisserie (contenant lait et œufs) : 3 à 4 jours.

Charcuterie tranchée, ou préemballée entamée : 3 à 4 jours.

Fromages : entre 8 et 20 jours.

Restes de boîte de conserve : 2 jours.

Crème fraîche pasteurisée ouverte : 4 jours.

Bouteille de lait UHT ouverte : 3 jours. Lait frais : 24 heures.

Œufs durs : 1 semaine non écalé, 2 jours écalé.

Œufs frais : 3 semaines à 1 mois.

Blanc d’œuf cru : 1 semaine (à utiliser cuit).

Jaune d’œuf cru : 2 à 3 jours.

Jus de fruit entamé : 5 jours.

Signaux d’alerte à prendre en compte en complément de ces indications : emballages suspects, endommagés ou opercule bombée, odeurs anormales, moisissures. Toutes les denrées doivent être bien isolées les unes des autres, donc emballées dans du film alimentaire ou enfermées dans des boîtes. Une fois filmés, les viandes et poissons crus doivent aussi être posés sur une assiette pour éviter toute coulure sur d’autres aliments.

Après ouverture, les produits frais tels que jambons ou fromages doivent être rangés dans une boîte en plastique ou enveloppés de film alimentaire. Une boîte de conserve ouverte (tomates, lait de coco, légumes verts, fruits au sirop) ne peut pas être non plus stockée telle quelle : il faut transférer les restes dans un récipient.

Laissez de l’espace entre les denrées pour que l’air circule. Les œufs ne doivent surtout pas être lavés avant d’être rangés, ils risqueraient de devenir poreux.